Comment référencer son site internet sur Google ? Guide 2021

Comment bien référencer son site internet sur Google en 2021 ?

C’est l’une des questions les plus importantes à se poser pour les PME.

De nombreuses entreprises passent du temps à essayer d’optimiser leur site web dans l’espoir d’augmenter leur trafic, sans vraiment y arriver.

Au final, des centaines d’heures et des dizaines de milliers de CHF sont jetés par les fenêtres.

Alors si vous cherchez des moyens pour optimiser le référencement SEO de votre site (et attirer plus de visiteurs), vous êtes au bon endroit.

À la fin de votre lecture, vous connaîtrez :

  • Quel est le niveau de référencement actuel de votre site web
  • Les 2 axes d’optimisation SEO pour bien référencer votre site sur Google
  • Les 8 étapes à suivre pour améliorer votre référencement dès aujourd’hui – et générer ainsi un maximum de revenus pour votre entreprise !

(Avant de lire ce guide, je vous invite à vous familiariser avec les bases du SEO) 

22/07/2021

Table des matières

Quelle est la différence entre indexation et référencement ?

Même si ces deux termes se ressemblent, ils ont un sens bien différent :

Indexer son site internet, c’est comme l’ajouter à l’immense base de données des moteurs de recherche.

Dès ce moment-là, votre site pourra apparaître dans les résultats de recherche. Mais attention : ce n’est pas parce que votre site est indexé qu’il sera sur la première page de Google !

Un site indexé vous permet de participer à la course. Un site référencé vous permet de la gagner.
Un site indexé vous permet de participer à la course. Un site référencé vous permet de la gagner.

C’est seulement après avoir fait le travail de référencement que votre site pourra figurer sur la première page des résultats de recherche (SERP).

Conclusion : indexer son site ne veut pas dire être bien classé.

Quel est le niveau de référencement de votre site actuel ?

La première chose à faire avant de penser à optimiser votre site internet est de savoir où vous en êtes.

C’est seulement en ayant une bonne idée de la situation de votre référencement naturel que vous pourrez définir une stratégie d’optimisation SEO solide.

Pour évaluer le niveau de référencement actuel de votre site, vous pouvez utiliser plusieurs outils qui vous donneront de premières pistes, tels que :

Comme vous pouvez l’imaginer, ces outils ne donnent que les points d’amélioration principaux. Pour avoir une idée précise de votre situation, un audit SEO approfondi serait nécessaire.

Les 2 axes d’optimisation SEO pour bien référencer son site sur Google

L’optimisation SEO s’intéresse à l’amélioration du référencement d’un site web. Et même si cela peut paraître surprenant, il ne s’agit pas uniquement de l’optimisation du site en lui-même.

Il est possible d’améliorer son référencement en travaillant sur 2 axes :

  • L’optimisation SEO « on-site »
  • L’optimisation SEO « off-site »

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la publicité dans les moteurs de recherche (référencement payant ou SEA) n’a rien à voir avec l’optimisation SEO. Lisez cet article pour comprendre la différence.

Référencer son site sur Google : les 2 approches d'optimisation "on-site" et "off-site".
Les 2 formes d’optimisation SEO : « on-site » et « off-site »

Le référencement SEO « on-page »

Le référencement SEO « on-page » (appelé aussi SEO « on-site ») page consiste à optimiser un site et son contenu pour améliorer son classement dans les moteurs de recherche.

En d’autres termes, le SEO « on-page » consiste à s’assurer que tous les éléments présents au niveau d’un site internet (balises de titre, contenu, liens vers d’autres pages, URLs, etc.) soient optimisés pour les humains ET pour Google.

Les critères qui impactent le référencement SEO on-page de votre site web

Il y a encore quelques années, truffer un site de mots-clés suffisait à le référencer efficacement. Mais ce n’est plus le cas :

Les éditeurs de moteur de recherche se sont rendu compte que ce n’est pas parce qu’une page contient beaucoup de mots-clés que son contenu est pertinent. Logique.

Désormais, le SEO « on-page » nécessite un travail de fond pour bien référencer son site web. Voici les 4 catégories d’éléments à optimiser sur son site.

1. Optimisation technique du site

Balises HTML et métadonnées

Pour bien référencer son site web, le premier élément important est de l’optimiser au niveau technique.

Par exemple, le code de vos pages doit être « propre » et bien rédigé pour plaire aux moteurs de recherche.

Certains éléments comme la méta-description, la balise <title> ou les titres (<h1>, <h2>, <h3>, <h4>, <h5> et <h6>) doivent être minutieusement travaillés pour maximiser vos résultats.

463376515 5804f6585f9b5805c2cc5fad
Le code de votre site web doit être propre et bien rédigé. Source : Thougthco

Conseil : utilisez vos mots-clés aux endroits stratégiques de votre site (méta-description, balise <title>, titres, attribut « alt » des images).

Données structurées (Schema.org)

Les données structurées sont un moyen d’afficher plus d’informations pour certains résultats de recherche.

Ces données « riches » sont tirées de données supplémentaires présentes dans le code HTML de la page.

Il s’agit généralement de commentaires, une foire aux questions ou des notations.

Que les choses soient claires : ajouter ces données structurées ne va pas directement améliorer le SEO de votre site.

En revanche, cela va vous aider à avoir plus de clics dans les moteurs de recherche.

Et qui dit plus de clics dit plus de trafic. Et indirectement, un meilleur référencement.

Conseil : ajoutez des données structurées à votre site pour booster votre référencement organique.

Vitesse de chargement

Puisque le but des moteurs de recherche est de proposer la meilleure expérience possible aux utilisateurs, il est important que votre site soit rapide.

Google utilise notamment plusieurs facteurs de vitesse pour classer votre site web. Passez le test de Google pour voir où vous en êtes.

2. Structure et architecture du site

Nommage des URLs

Chaque page web possède une URL spécifique. Par exemple, l’URL de cette page est : https://hulk.agency/seo/référencer-son-site 

En terme SEO, il est important de bien nommer les URLs de son site pour 2 aspects :

  • Les URLs explicites améliorent l’expérience utilisateur
  • Les moteurs de recherche utilisent les URLs comme critère de référencement
Schéma expliquant la structure d'une URL.
Assurez-vous que vos URLs soient lisibles et qu’elles intègrent vos mots-clés !

Conseil : assurez-vous que vos URLs soient lisibles et explicites pour les humains. Utilisez des mots-clés dans les noms de vos sous-dossiers et pages. Et séparez-les par des « -« .

Maillage interne

Il est quasiment impossible pour une page web d’être N°1 dans Google si elle est isolée. L’un des piliers d’une stratégie SEO réussie est la combinaison de vos pages web – notamment sur votre blog.

Au lieu de considérer chaque article comme une page seule, considérez-les comme un ensemble d’éléments interconnectés. Et ajoutez des liens entre eux pour renforcer votre référencement.

C’est notamment l’un des éléments primordiaux d’une bonne stratégie d’Inbound Marketing.

Doublez vos prospects en 60 jours

Découvrez 5 stratégies méconnues pour doubler vos prospects en 60 jours. Et faites décoller votre PME.

49 set arrow
Doublez vos ventes en 60 jours
Redirections

Toujours dans le but d’offrir la meilleure expérience à vos visiteurs, vous devez absolument éviter les liens cassés.

Cela se produit généralement lorsqu’une URL dirige un utilisateur vers une page qui n’existe pas (ou plus). Celui-ci aura alors à faire à la fameuse « Erreur 404 ».

Conseil : lorsque vous modifiez ou supprimez des pages de votre site, assurez-vous de créer les redirections nécessaires pour éviter les erreurs 404.

URLs canoniques et règles d’indexation

J’en parlais dans mon article sur les bases du référencement SEO, le contenu dupliqué est un gros problème pour le référencement de votre site.

Pour éviter le « duplicate content », 2 options s’offrent à vous :

  • Utiliser des URLs canoniques – pour indiquer la source originale du contenu présent sur la page
  • Ajouter des attributs « no-index » – pour éviter l’indexation de certaines pages

Chaque solution ayant des avantages et inconvénients respectifs, le choix devra être étudié pour chaque situation.

Sitemap

Le fichier sitemap.xml est un fichier XML enregistré sur le serveur d’un site web. Il contient la liste de toutes les pages appartenant à ce même site.

Son rôle est d’aider les moteurs de recherche à comprendre la structure de votre site, accélérant ainsi leur processus d’exploration – tout en réduisant les risques de manquer des éléments.

Représentation visuelle d'un sitemap
Représentation visuelle d’un Sitemap

Conseil : ce fichier est important pour les moteurs de recherche. Assurez-vous donc d’en avoir un complet et à jour.

3. Contenu

Mots-clés

Le référencement d’un site web passe forcément par l’identification et le choix des bons mots-clés.

Ce sont ces mots-clés qui vous permettront de référencer votre site web, alors il faut les choisir avec minutie.

Généralement, il s’agira de choisir des mots-clés en lien avec ce que vous offrez et les problématiques ou questions de votre public cible.

Pour ce faire, commencez par analyser votre secteur d’activité et déterminer les mots-clés que les internautes sont susceptibles d’utiliser.

Conseil : une fois vos mots-clés identifiés, utilisez-les aux emplacements stratégiques de votre site web (méta-descriptions, balises « title », titres, attributs « alt », etc.).

Champ sémantique (mots-clés et longue-traîne)

Lorsque l’on parle des mots-clés, les gens pensent souvent que l’objectif est d’utiliser un maximum de fois le même mot tout au long du contenu.

Pourtant, c’est ce qu’il faut éviter de faire. Souvenez-vous : les moteurs de recherche privilégient les contenus de qualité.

Alors plutôt que de répéter le même mot-clé à chaque paragraphe, utilisez des mots-clés de longue traîne ou des synonymes.

92% des recherches sur internet comprennent des mots-clés de longue traîne. Utilisez donc un vocabulaire riche pour optimiser votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Conseil : vous pouvez utiliser des outils comme 1.fr pour analyser vos contenus et trouver des idées de mots liés à votre thématique.

Expérience utilisateur

Sur internet, les gens ont un temps d’attention très court. Ils sont à la recherche d’informations et veulent les trouver rapidement.

Le job de votre contenu est donc de leur fournir ces informations le mieux possible – et le plus rapidement possible.

Voici 6 conseils à suivre pour un bon contenu :

  • Faites des phrases courtes
  • Faites des paragraphes courts (2-3 phrases maximum)
  • Utilisez des titres pour grouper vos paragraphes
  • Évitez les formulations compliquées – allez au plus simple
  • Rédigez des phrases que même un enfant de 5 ans comprendra
  • Ajoutez des visuels à vos contenus (images, vidéos, illustrations, infographies, etc.)
Qualité et originalité

On pourrait penser qu’il suffit de créer plus de contenu que ses concurrents pour être bien référencé. C’est faux.

La vérité, c’est qu’il ne suffit pas de créer beaucoup de contenu pour être bien référencé. Certes, un gros volume de contenus vous donnera une certaine crédibilité, mais ce n’est pas ça qui fera la différence.

Et pensez-y : des articles peuvent vite devenir obsolètes s’ils ne font que répéter ce dont tout le monde parle. C’est la qualité de votre contenu, son originalité et sa pertinence qui vous fera sortir du lot.

4. Design

Adaptation aux différents écrans (responsivité)

En 2020, 68,1% des recherches sur internet ont été faites à partir de smartphone. Avoir un site web adapté à toutes les tailles d’écran (responsive) n’est donc plus une option.

Vous devez vous assurer que votre site offre soit accessible aussi bien sur ordinateur, tablette que smartphone – et qu’il offre une expérience agréable sur chaque support.

responsive web design caktus
Votre site web doit être adapté à toutes les tailles d’écran. Source : Caktusgroup
Expérience utilisateur

Plus le monde digital évolue, plus celui-ci fait des efforts pour placer l’utilisateur au centre de ses réflexions. C’est notamment l’une des raisons de la création des « Web Core Vitals » de Google.

En résumé, vous devez offrir la meilleure expérience à vos utilisateurs, ce qui signifie les aider à :

  • Trouver les informations recherchées rapidement
  • Naviguer facilement sur votre site web
  • Accéder à votre contenu en tout temps (et depuis n’importe quel appareil)
Taille des fichiers

La taille des fichiers (et notamment des images) est l’un des points essentiels pour l’optimisation SEO « on-site ».

En réduisant la taille des fichiers de votre site, vous améliorez ses performances (notamment son temps de chargement). Et offrez donc une meilleure expérience globale à vos utilisateurs.

Conseil : pour optimiser vos fichiers, vous pouvez utiliser des outils tels que tinyjpg ou pdfcompressor.

Le référencement SEO « off-site »/ « off-page »

L’optimisation SEO « off-page » fait référence aux éléments que vous pouvez mettre en place pour améliorer le classement de votre site dans les moteurs de recherche (en dehors de votre site web).

Le but de cette démarche est d’améliorer la popularité, la pertinence, la confiance et le niveau d’autorité de votre site web.

La logique est assez simple : plus il y aura de liens vers votre site en provenance d’autres sites eux-mêmes bien référencés, plus votre référencement SEO « off-site » sera bon.

Toute la difficulté réside donc dans le fait de placer vos liens sur les bons sites. Et en quantité suffisante.

5 stratégies d’optimisation SEO « off-page »

Marketing de contenu (Content Marketing)

Le marketing de contenu englobe à la fois les tactiques de référencement « on-page » et « off-page ». Une fois publié sur votre site web, votre contenu peut être partagé partout sur internet.

Créer du contenu de qualité et unique a donc plusieurs avantages : non seulement vous offrez une valeur inestimable à vos prospects, mais vous profitez en plus de la visibilité qui en découle.

Relations publiques (RP)

Les relations publiques et le référencement SEO ont toujours été des disciplines très différentes. Mais ces dernières années, des synergies entre ces deux approches sont apparues.

Les relations publiques sont désormais un excellent moyen d’obtenir des liens entrants de sites d’autorité à grande échelle.

C’est notamment le cas avec le récit d’histoires atypiques ou à la mise à disposition de contenu exclusif.

SEO local

Grâce à Google MyBusiness et les annuaires en ligne, il est devenu plus facile que jamais de bien référencer son site internet sur les aspects locaux.

En les utilisant correctement, vous prendrez un avantage colossal sur vos concurrents, qui n’auront plus que les yeux pour pleurer lorsque tout le trafic viendra sur votre site web.

Marketing sur les réseaux sociaux (SMO)

C’est un fait : en 2020, 97 % des utilisateurs numériques ont utilisé les réseaux sociaux au cours du dernier mois.

Cette statistique prouve encore une fois que les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram ou Twitter sont une source de trafic monstrueuse.

Il serait donc dommage de ne pas les utiliser pour renforcer le référencement Google de votre site web.

Articles invités (Guest Blogging)

Publier des articles invités (sur un autre site web) est une excellente stratégie pour accroître la visibilité de votre entreprise.

En plus d’être la meilleure stratégie de « link building », elle a un autre avantage très intéressant :

Elle vous donne l’occasion d’entrer en contact direct avec de nouveaux clients potentiels en créant un contenu spécialement conçu pour eux.

Il s’agit d’un excellent moyen d’aller au-delà de votre clientèle habituelle et de toucher de nouveaux prospects – qui n’avaient peut-être jamais entendu parler de vous auparavant !

Les 8 étapes à suivre pour bien référencer son site sur Google en 2021

1. Identifiez et déterminez les bons mots-clés

La recherche de mots-clés est la partie la plus importante en SEO.

Les mots-clés sont si importants qu’ils peuvent anéantir vos efforts si vous ne choisissez pas les bons.

Voici un processus en 4 étapes pour choisir les bons mots-clés.

1) Créez une liste de mots-clés

Le but ici est d’avoir le maximum de mots-clés possible.

Vous pouvez utiliser de nombreux outils comme le planificateur de mots-clés de Google, SEMRush, Ahrefs, les suggestions des moteurs de recherche ou encore AnswerThePublic.

Votre liste en main, il est temps de trouver les bons mots-clés.

2) Trouvez les mots-clés peu compétitifs

L’idée ici est d’identifier les mots-clés les moins compétitifs – ceux pour lesquels il sera plus facile d’être référencé.

Pour ce faire, utilisez un outil capable de vous indiquer le « score de difficulté d’un mot-clé » comme Ahrefs ou SEMRush.

KaEwxfMz6DhJd8UgutJ6I7JGX7Api2I2Ntzi9IrcyJcUbbsbVUxxOFFBL7mx8layQkMa wfRpSJsQVYKdkLcMCTQAb2O6aXcRveh67vKt4oYNvM8KRDYwGtzVcsnpdGzfQ 86c3M
Privilégiez les mots-clés avec un score difficulté faible. Source : Backlinko.

3) Identifiez les volumes potentiels de recherche

De retour dans le planificateur de mots-clés de Google, vous pourrez accéder aux données prévisibles de recherche pour chaque mot-clé.

L’idée ici est d’identifier les mots-clés qui ont à la fois un volume de recherche intéressant et qui ne sont pas trop compétitifs.

4) Validez vos choix avec les intentions d’achat

Toujours dans l’outil de planification de Google, vous pourrez y trouver les prix des enchères pour chaque mot-clé.

Ici, l’idée est la suivante : plus l’enchère d’un mot-clé est chère, plus le gain potentiel est élevé.

Ce processus simple de 4 étapes vous permet de voir :

  1. Quels mots-clés sont (effectivement) recherchés
  2. Quel volume de trafic attire chaque mot-clé
  3. Le « niveau d’intérêt » pour les entreprises de chaque mot-clé

Vous êtes maintenant armé pour passer à l’étape 2.

2. Optimisez votre contenu

2.1 Créez du contenu unique et pertinent

Comme expliqué plus haut, assurez-vous de créer du contenu original et pertinent pour votre audience cible. C’est essentiel si vous voulez pouvoir être sur la première page de Google.

Pour y arriver, commencez par créer un persona marketing de qualité pour chacune de vos cibles.

2.2 Veillez à la fréquence des mots-clés

Assurez-vous d’utiliser vos mots-clés à plusieurs reprises dans vos contenus. Mais pas besoin d’exagérer : rédigez de manière fluide et agréable à lire pour vos utilisateurs.

2.3 Utilisez intelligemment les titres et modificateurs

Le titre est essentiel pour le référencement d’une page. Assurez-vous donc d’utiliser une balise <h1> et d’y intégrer votre mot-clé principal sur chaque page clé de votre site.

N’hésitez pas à utiliser des modificateurs de mots-clés : il s’agit d’un bon moyen de référencer son site web sur des requêtes connexes.

Par exemple, le mot-clé principal de cet article est « référencer son site » et son titre comprend un modificateur : « sur Google » (qui élargit le mot-clé initial).

Référencer son site en utilisant les titres et les modificateurs

2.4 Rédigez pour le web

Lorsque vous écrivez pour le web, gardez à l’esprit les règles que je vous ai indiquées plus haut : restez concis, faites des phrases simples et parsemez votre contenu d’éléments visuels.

2.5 Utilisez vos mots-clés cibles dans les 100 premiers mots

Un petit conseil perso : utilisez votre mot-clé principal dans les 100 premiers mots de vos contenus.

Les moteurs de recherche accordent plus d’importance aux termes qui se trouvent au début d’une page.

En intégrant vos mots-clés dans ces 100 premiers mots, vous aiderez Google à comprendre votre contenu – et serez mieux référencé.

2.6 Rédigez une bonne méta description

De la même manière que pour votre titre, assurez-vous d’intégrer votre mot-clé principal dans votre méta-description.

Même si elle n’impacte pas directement votre SEO (selon les théories),  elle fournira de meilleures informations à vos utilisateurs – maximisant ainsi vos performances.

2.7 Utilisez une balise <h1> pour les titres

Simple, mais essentiel : assurez-vous d’utiliser une balise <h1> pour votre titre principal.

Doublez vos prospects en 60 jours

Découvrez 5 stratégies méconnues pour doubler vos prospects en 60 jours. Et faites décoller votre PME.

49 set arrow
Doublez vos ventes en 60 jours

2.8 Utilisez des balises adaptées pour chaque sous-titres

De la même manière, assurez-vous d’utiliser les autres balises de titre (<h2>, <h3>, <h4>, <h5> et <h6>) pour organiser et hiérarchiser votre contenu. Et intégrez-y vos mots-clés.

2.9 Ajoutez des liens externes

Les liens externes vers des pages similaires aident les moteurs de recherche à comprendre quel est le sujet de votre contenu.

En plus, cela prouve que votre contenu est fondé. Et que ce que vous dites n’est pas sorti de votre chapeau.

N’hésitez donc pas à parsemer votre contenu de liens externes.

2.10 Nommez correctement vos URLs

Comme expliqué plus haut, le nommage de vos URLs est ultra-important. Ne négligez donc pas ce point :

Faites en sorte que vos URLs soient lisibles par des humains et contiennent vos mots-clés.

2.11 Ajoutez des données structurées (Schema.org)

Ajoutez des données structurées à votre site pour maximiser votre visibilité dans les moteurs de recherche.

Si vous avez besoin d’aide pour le faire, vous pouvez utiliser l’outil dédié de Google.

Et en voici un autre qui vous aidera à savoir si vos données structurées sont bien implémentées.

3. Établissez un calendrier éditorial – Et suivez-le

On ne le dira jamais assez : le SEO est une stratégie qui fonctionne sur le long terme.

Ainsi, il est nécessaire de publier du contenu de qualité régulièrement pour obtenir des résultats (vraiment) intéressants.

Graphique de l'évolution du trafic avec et sans référencement SEO
Le SEO est une stratégie qui fournit des résultats sur le long terme

L’une des meilleures façons d’y parvenir est d’établir un calendrier éditorial comprenant les sujets et les dates de publication de vos prochains contenus.

Pour ce faire :

  1. Identifiez vos mots-clés
  2. Définissez le sujet de vos prochains contenus en fonction
  3. Priorisez-les en fonction de leur importance/ pertinence
  4. Fixez une date de rédaction et de publication pour chaque contenu
  5. Tenez-vous à ce calendrier – seule la rigueur paie en SEO

4. Améliorez votre design et votre expérience utilisateur

4.1 Présentez votre contenu en haut de la page

Sur internet, les gens veulent une réponse rapidement. Pour cette raison, évitez les éléments qui repoussent votre contenu vers le bas.

Votre objectif est de répondre aux attentes de vos utilisateurs. Pas de leur montrer à quel point vos goûts photographiques sont bons. Respectez-les.

4.2 Regroupez votre contenu (Content chunking)

Le but de votre design n’est pas d’être « joli ». Son but est de rendre votre contenu le plus digeste possible.

En plus, on parle d’internet. Et sur internet, les utilisateurs ne lisent pas : ils scannent.

Pour cette raison, aérez votre contenu avec des éléments visuels comme les titres, les listes à puces ou les images.

5. Optimisez votre maillage interne

Arrivé à cette étape, vous allez pouvoir optimiser le maillage interne de votre site. Le but est simple : ajouter des liens entre vos pages pour les interconnecter – et améliorer leur référencement.

Lorsque vous le ferez, gardez en tête que vous devez le faire intelligemment : il ne suffit pas de mettre des liens « au bol » entre vos contenus.

À la place, créez des connexions logiques entre vos pages dans le but d’offrir un maximum de valeur à vos visiteurs.

Ajoutez des liens entre vos pages pour les interconnecter
Ajoutez des liens entre vos pages pour les interconnecter

6. OPtimisez les aspects techniques de votre site (vitesse de chargement, sécurité du site, etc.)

En parallèle de la création de contenu, veillez à optimiser les aspects techniques de votre site internet. Celui-ci doit notamment être rapide et offrir une connexion sécurisée à vos visiteurs.

Ce sont les deux points les plus importants à mettre en place si ce n’est pas déjà le cas.

7. Concevez une Stratégie de backlinks

En parallèle du reste, vous pouvez déjà vous atteler à imaginer des stratégies et approches pour obtenir des liens entrants de qualité.

Comme présentées plus haut, de nombreuses approches existent et je vous recommande d’en tester un maximum : Marketing de contenu, relations publiques, SEO local, réseaux sociaux, articles invités….

Toutes les idées sont bonnes à prendre lorsqu’il s’agit d’obtenir des « backlinks de qualité ».

8. Assurez votre Référencement local

C’est la dernière étape de votre optimisation SEO : si votre business à une dimension locale (et c’est souvent le cas), assurez-vous que vos efforts de référencement traitent également cet aspect.

Les gens privilégient généralement les entreprises locales plutôt que celles qui viennent de l’autre bout du pays. Alors profitez de cet avantage concurrentiel.

Vous êtes désormais prêt à bien référencer votre site web dans Google en 2021 !

Arrivé au terme de ce guide, vous aurez compris que le SEO est un travail de fond. Et que les axes de travail sont aussi nombreux que variés.

Mais souvenez-vous : vos efforts paieront sur le long terme.

Il ne s’agit pas de publier 1 article tous les 3 mois pour apparaître à la première position dans Google.

Être bien référencé est souvent le résultat de mois de travail de recherche et de création de contenu de très haute qualité.

Et comme vous l’avez vu, il y a tellement d’avantages à avoir un site bien référencé que vous devriez commencer à optimiser le vôtre dès aujourd’hui…

…pour attirer plus de trafic…

…ce qui signifie plus de leads…

…et plus de chiffre d’affaires !

Cliquez ici pour en savoir plus

Doublez vos prospects en 60 jours

Découvrez 5 stratégies gardées secrètes pour transformer votre PME en planche à billets.

Doublez vos prospects en 60 jours